Coups de coeur

Pourquoi j’ai (pas) aimé Pirates des Caraïbes et la vengeance de Salazar

Pirates des Caraïbes et la vengeance de Salazar

Bonsoir à tous, aujourd’hui je reviens sur un film sorti fin mai : Pirates des Caraïbes et la vengeance de Salazar. Je tiens à préciser que je suis une grande adepte des films disney que je regarde en boucle jusqu’à en connaître les chansons par coeur. C’est donc naturellement que je me suis dirigée vers les Pirates des Caraïbes au départ (et aussi pour Johnny Depp je l’avoue). J’aime beaucoup cet acteur et notamment ses rôles dans les différents films de Tim Burton. Bref, revenons au film !

Un casting intéressant…

Alors que j’avais été déçue de ne pas retrouver Elizabeth et Will dans le quatrième film, j’ai découvert avec plaisir qu’ils seraient présents dans le nouvel opus de la saga. J’étais donc toute excitée de revoir les personnages qui ont façonné l’histoire de Pirates des Caraïbes. Le duo Henry/Carina semblait intéressant également, permettant de lancer de nouveaux personnages surtout avec le fils de Will. Sans oublier tous les autres personnages qui, avant de voir le film, semblaient avoir tous une place cohérente.

… mais peu exploité !

Malheureusement, outre le capitaine Jack Sparrow, je n’ai pas adhéré aux personnages que ce soit les nouveaux ou les pré-existants. Henry qui a comme quête de libérer son père (Will) de la malédiction ne possède pas une pointe de charisme, ce que j’aurais pu pardonner s’il avait montré un minimum de fougue et d’envie dans sa quête pour sauver son père. Durant toute son enfance, il ne l’a pratiquement pas vu à cause de la malédiction du Hollandais Volant et chaque réplique reste plate, sans passion… Une réelle déception venant du fils d’un pirate extrêmement fougueux.

Restons dans la même famille avec justement le papa. Qu’avez-vous fait de Will honnêtement ? Dès les premières minutes il apparaît sur l’écran et on constate qu’il est très affecté par la malédiction et résigné. Je pouvais comprendre très largement le manque de fougue justement mais Orlando Bloom a essayé de donner un côté mature au personnage et il s’est royalement foiré. Cela m’a donné une impression de mal joué tout simplement. De même à la fin quand il retrouve sa chère et tendre, où est la fougue des retrouvailles ? On pouvait faire bien mieux pour le retour de ce couple mythique… Elizabeth.. inexistante.

Passons maintenant à Carina, une belle jeune femme avec du caractère et intelligente qui tombe sous le charme d’Henry. J’ai aimé le personnage mais quel dommage de l’avoir associée à Barbossa et surtout de ne pas avoir davantage exploité le côté « femme intelligente » à l’époque. L’effort a tenté d’être fait, mais ce n’est resté que du superficiel malheureusement… Ma plus grosse déception reste Barbossa justement car ils ont détruit complètement le personnage. Un pirate devenu mielleux suite à la découverte de sa paternité avec Carina et surtout la destruction de l’emblème du pirate sans pitié qu’il était… Pourquoi ne pas l’avoir laissé tel quel ? Il était tellement mieux dans un rôle d’homme solitaire et cruel. Trop de mielleux tue le mielleux.

Une intrigue qui tombe à l’eau…

Comme vous l’avez compris l’histoire tourne autour d’Henry qui cherche à sauver son père de la malédiction qui l’empêche de quitter la mer. Dans son aventure, il entraîne le capitaine Jack Sparrow qui est dans un piteux état d’ailleurs. Lâché par son équipage, il n’est plus que l’ombre de lui-même. J’ai aimé que le film exploite cet aspect du personnage sans détruire son charisme et ce qu’il est. De même pour les flash-back que j’ai beaucoup apprécié car c’est toujours sympa d’avoir quelques rétrospectives des personnages.

Clairement, je suis restée jusqu’à la fin du film car j’aime le rôle de Jack Sparrow et l’univers de Pirates des Caraïbes. Mais je me suis énormément ennuyée avec un manque de scène d’action de qualité, des répliques plates et un méchant qui n’est pas méchant. Okay Salazar tue des gens, mais en quoi il est censé être le plus gros badass ? Il se fait descendre en moins de temps qu’il en faut pour se rendre compte que le film est nul. Et pourquoi ? Que de potentiel inexploité pour ce pirate avec un passé intéressant.

Vous l’aurez compris, pour moi Pirates des Caraïbes et la vengeance de Salazar est un film qui passe à côté de grosses opportunités. Le potentiel est bien là ainsi que le casting, mais le fond ne suit pas. Pour avoir refait tous les films avant d’aller voir celui-ci, je préfère largement le quatrième opus à ce cinquième qui entache l’univers. Heureusement que Jack Sparrow sauve la situation, comme toujours !

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce film ? N’hésitez pas à me donner votre avis pour qu’on échange sur les différents points de vue car chaque avis est constructif. ;)

Ludivine

Ludivine

Passionnée de films et de séries, j'adore vous partager mes bons plans et mes découvertes du moment. Âgé de 21 ans, je fais des études de Communication. Je suis 1m67 de bonne humeur et de fraîcheur tout en simplicité.

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suivez-moi dans l’intimité, je suis cool, promis

Instagram n'a pas retourné le status 200.