Bien être Santé

Bye Bye les tampons !

coupe menstruelle Lunacopine avec lingettes pour période de règles

Depuis plusieurs années, je suis une utilisatrice fidèle du tampon à chaque fois que j’ai mes règles. C’était pour moi l’allié idéal pour ne pas avoir une tâche aux fesses ou des odeurs désagréables (merci chères serviettes périodiques !). Mais depuis quelques mois, j’ai passé le cap de la coupe menstruelle ou plus communément appelée « cup ». Et ça a changé ma vie !

Finis les désagréments du coton !

J’adorais mettre des tampons, je les trouvais libérateur contrairement à la serviette périodique qui me donnait un sentiment d’inconfort total. Cependant, à chaque fois que j’insérais ou que je retirais mon tampon, j’avais une sensation de sécheresse prononcée. Vous n’avez jamais esquissé une petite grimace en glissant votre tampon ? Si vous me dites non, je ne vous croirais pas.

Grâce à la coupe menstruelle en silicone médicale (le top du top !), vous n’aurez plus mal en insérant votre protection hygiénique. La cup s’insère très facilement et glisse à l’intérieur de votre vagin pour se placer facilement.

Et vous n’aurez plus de petits résidus de coton au fond de votre vagin car il faut se l’avouer, ce n’est pas super cool comme concept !

Un moyen de protection périodique sain et écologique

Connaissez-vous réellement la composition de vos tampons ? Pas de panique, moi non plus je ne la connaissais pas en totalité. Et pour cause, aucune composition n’est visible sur les boîtes de tampons des grands fournisseurs. J’ai donc l’honneur de vous annoncer, chères utilisatrices de tampons, que vous vous mettez du chlore dans le vagin. Oui, je parle bien du chlore comme ceux de vos piscines… Autant vous dire que lorsque j’ai appris ça, j’ai tout de suite regardé mes tampons d’un autre œil. Celui du dégoût.

Saviez-vous que la coupe menstruelle a une durée de vie comprise entre 5 et 10 ans selon la marque ? Et pour la modique somme de 25€ pour la Lunacopine par exemple. A ce prix, nous serions aveugle de ne pas admettre que la cup est la bonne copine de votre porte-monnaie.

La coupe menstruelle, SOS mode d’emploi

Personnellement, j’ai eu l’occasion de tester la coupe menstruelle Lunacopine avec son gel et ses lingettes nettoyantes. Avant d’utiliser votre cup, il faut obligatoirement la stériliser dans de l’eau bouillante ou à l’aide d’un stérilisateur. Contrairement à beaucoup de femmes, je n’ai pas été en difficulté pour insérer ma coupe menstruelle lors de la première utilisation. Cela paraît plus gros, on se dit que ça ne rentrera jamais alors que finalement elle s’insère presque plus facilement qu’un tampon car elle « glisse » dans votre vagin.

Une fois positionnée, c’est parti pour 8 à 12h d’autonomie sans vous soucier de vos règles. Vous pouvez donc dormir avec et ça c’est ouf ! Je vous avoue qu’au départ j’ai eu très peur de la tâche aux fesses suite à un mauvais positionnement. Effectivement, j’ai dû trouver mes marques durant mon cycle et j’ai opté pour une serviette période en cas de petites fuites.

Pour la retirer, rien de plus facile ! Par pitié, ne tirer pas sur la tige sinon vous risquez de retapisser vos toilettes et de vous faire mal. Il existe une méthode tout aussi simple et beaucoup plus douce. Il suffit de pincer la base de votre cup pour annuler l’effet ventouse et de la retirer délicatement. Et un petit coup de nettoyant ou de lingettes pour la désinfecter entre deux utilisations et le tour est joué !

Et toi Sarah, t’as testé ?

Cela faisait un moment que je pensais à cette cup et le fait que ma soeur se soit lancée m’a encore plus donnée envie. Au premier abord, on se demande comment on va faire pour qu’elle « rentre » et on se pose aussi quelques questions sur la faisabilité de la chose…

Mais ! (car ne restons pas pessimiste) le petit livret explique parfaitement la marche à suivre. Tout est clair, presque ludique et rassure de suite. La première fois est toujours compliquée, les premières fois plutôt. Mais cela reste normal car forcément, ce n’est pas tous les jours qu’on a besoin de porter une cup.. A la fin de mon premier cycle, j’étais déjà beaucoup plus à l’aise pour la mettre, la porter au quotidien et pour l’enlever ! C’est une question d’entrainement.

Pour ce qui est du « nettoyage », cela peut paraître contraignant mais finalement, on s’y fait ! Certes, il y a plus glamour que de vider sa cup mais comme on peut tenir une journée sans la toucher, vous ne la videz pas tous les quatre matins. Le gel et les lingettes sont vraiment un plus qui facilite la vie, notamment quand on doit changer notre cup à l’extérieur de chez vous !

Pour moi, le contrat est rempli et je pense ne plus m’en séparer. Beaucoup plus pratique et hygiénique que les serviettes ou les tampons, c’est exactement ce que je cherchais !

Qu’utilisez-vous comme moyen de protection ? Etes-vous utilisatrice de la coupe menstruelle ?

Ludivine

Ludivine

Passionnée de films et de séries, j'adore vous partager mes bons plans et mes découvertes du moment. Âgé de 21 ans, je fais des études de Communication. Je suis 1m67 de bonne humeur et de fraîcheur tout en simplicité.

    2 COMMENTS

  • Ledailybordelais
    ledailyb 16/11/2017 Reply

    Il faut souvent plusieurs cycles pour vraiment prendre ses marques avec la cup, j’ai mis 3 cycles personnellement pour ne plus avoir peur des fuites et bien la positionner sans qu’elle ne soit écrasée.

    Mais une fois qu’on l’adopte, on ne peut clairement plus s’en passer ! :)

  • Rieke Emeriaud 15/11/2017 Reply

    J’ai essayé il y a plusieurs années et je ne parvenais pas à la placer correctement, j’avais donc abandonné. Il y a un an je suis retombée dessus en faisant du rangement et là étrangement, aucun problème pour la positionner, zéro fuite, un bonheur ! Depuis j’ai dit adieu aux tampons et je fais des économies et du bien à la planète :) N’abandonnez pas comme moi en quelques essais, insistez un peu, c’est vraiment génial ce truc.

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suivez-nous, on est cool, promis